jeudi 2 février 2017

Premières émissions radiophoniques et naissance de la radiodiffusion (par Marc Couque)

Minuit, 24 Décembre 1906, Atlantique nord, au large des  côtes canadiennes.


Quel ne fut pas l‘étonnement des rares opérateurs radio en veille, d’entendre une voix sur leurs écouteurs habitués à recevoir du Morse !
Le bref discours est suivi d’un enregistrement musical du Largo de Haendel, d’une chanson de Noël : Sainte nuit et d’une brève lecture biblique.

La radiophonie est née.


Cette première émission publique de voix et de musique fut reçue à plus de 800km. Elle était due à un inventeur canadien : Réginald Fessenden (1866-1932)







Fessenden avait découvert dès décembre 1900 cette possibilité en effectuant des essais de modulation d’une onde haute fréquence à l’aide d’un microphone.


Contrairement au Morse, la transmission du son par ondes hertziennes ne peut se faire par les émetteurs à étincelles qui produisent des ondes amorties. C’est le développement d’émetteurs à ondes entretenues qui permit ces expériences :


     - Alternateurs haute fréquence dans le cas de Fessenden.






     - Emetteur à arc inventé en 1902 par Valdemar Poulsen  qui réalise en 1907 une liaison sonore entre Berlin et Copenhague.







En France les officiers de Marine Victor Colin & Maurice Jeance effectuent en 1908 une transmission du son entre la pointe du Raz et la Tour Eiffel.


La même année l’américain Lee de Forest qui travaille sur ce sujet réalise une démonstration de son  « Radiotéléphone » en collaboration avec Eugène Ducretet (et l’autorisation du Général Ferrié) entre Melun et Paris.

L’invention l’année précédente de la lampe triode par Lee de Forest
 en facilitant la génération d’ondes haute fréquence, va marquer l’essor des émissions radiophoniques.


Le 13 janvier 1910 toujours Lee de Forest écoute de son domicile une représentation de Caruso au Metropolitan Opera de New York.


Les expériences se multiplient et en 1913 l’ingénieur italien Marzi construit un émetteur expérimental de radiophonie dans une annexe du château royal de Laeken (Le roi des Belges Albert 1er y a fait construire un des plus puissants émetteurs de radiotélégraphie destiné en particulier aux liaisons avec le Congo)


Il s’agit d’un émetteur à arc Moretti , le micro à charbon a été mis au point par Marzi. Une première émission officielle destinée au public a lieu le 28 mars 1914, elle sera suivi d’émissions régulières tous les samedi soir. Il s’agit du premier exemple de radiodiffusion.
Sur ordre du roi l’émetteur est dynamité dès le début de la guerre afin d’éviter que celui ci ne tombe aux mains des Allemands.


En 1915 la première transmission transatlantique entre Arlington en Virginie et la Tour Eiffel est effectuée avec succès par Western Electric et la Télégraphie Militaire Française.


Sous l’impulsion du Général Ferrié


les triodes TM sont développées et produites en grande quantité pour équiper l’armée française. A la fin de la guerre les liaisons radiophoniques vont petit à petit compléter les liaisons radio télégraphique, dans l’aviation par exemple pour guider l’artillerie.


Le 24 décembre 1918, 6 semaines après l’armistice un programme musical est diffusé depuis la Tour Eiffel à l’initiative du Général Ferrié.


En 1919 en Allemagne la société Transradio (Telefunken) réussit la première liaison duplexée.


______



 NAISSANCE DE LA RADIODIFFUSION



Dès 1920 les émetteurs destinés au public vont rapidement se développer avec apparition de programmes quotidiens :
   - Grande Bretagne (Marconi company 23 février 1920)
   - USA à Washington DC & Pittsburg
   - URSS

En Grande Bretagne le monopole de la BBC ne laisse pas de place au secteur privé, aux USA c’est le règne du privé, en France les 2 secteurs vont cohabiter :

Le 24 décembre 1921 est créée Radio Tour Eiffel


 Radio d’Etat sous contrôle militaire, cette première station de radiodiffusion française émet chaque jour sur 2650m un bulletin de presse, des informations météo, économiques et financières et diffuse  de la musique. Elle sera  inaugurée le 6 février 1922.

En octobre 1922 la SFR (Société française radioélectrique) obtient l’autorisation d’effectuer à titre expérimental des émissions radiophoniques quotidiennes : en novembre  nait la station Radiola 







sous la direction d’Emile Girardot 



L’émetteur est situé dans les usines SFR à Levallois.



Cette première station privée, par son dynamisme et son caractère innovant (concerts Radiola, présentateur « Radiolo »,, émissions de variétés, premier « journal parlé » en janvier 1923, premières retransmissions en direct : match de boxe Carpentier Nilles en mai 1923) révèle la radiodiffusion au grand public.
Elle devient Radio Paris le 29 mars 1924 et sera nationalisée en 1933.

Le 20 janvier 1923 naissance de Paris PTT sous le contrôle du ministère des PTT. Cette seconde radio  d’Etat émet en ondes moyennes, elle sera rapidement suivie de plusieurs stations régionales dont les studios et émetteurs se situent dans les directions régionales des PTT : Toulouse Pyrénées 1925, Marseille Provence 1925,
Radio PTT Nord 1927, Rennes PTT 1927,
Limoges PTT 1927, Alpes Grenoble 1927,
Montpellier Languedoc 1929, Strasbourg PTT 1930.
Les stations militaires de  Lyon La Doua et Bordeaux La Fayette passent sous la tutelle des PTT.

D’autres radios privées vont voir le jour, notamment celles de constructeurs de TSF (à l’instar de Radiola): Radio L.L. 1926, Radio vitus 1926, ou bien de la presse: Le Poste Parisien 1924.
En province de nombreuses stations privées sont créées à l’initiative de constructeurs TSF (Radio Caen 1926), d’instances agricoles (Radio Agen 1923), de radioamateurs (Radio Fécamp 1926), d’organe de presse (Radio Sud Ouest 1924).

La radiodiffusion est lancée. Elle va devenir ce formidable outil de communication que nous connaissons…

                                                           ______

Minuit, 31 Décembre 2016, France.


L’émetteur d’Alouis cesse ses émissions non rentables. France Inter grandes Ondes n’existe plus.